DUNKERQUE - Quand le silence est d'or

Publié le par Céline

GARANTI SANS SPOILER

Réalisé par Christopher Nolan / Durée : 107 minutes

Réalisé par Christopher Nolan / Durée : 107 minutes

Au début de la Seconde Guerre mondiale, en mai 1940, environ 400 000 soldats britanniques, français et belges se retrouvent encerclés par les troupes allemandes dans la poche de Dunkerque. L'opération Dynamo est mise en place pour évacuer le Corps Expéditionnaire Britannique vers l'Angleterre. L'histoire s'intéresse aux destins croisés des soldats, pilotes, marins et civils anglais durant cette opération. (Wikipédia)

Voilà un film que j’attendais depuis une éternité. Parce que Christopher Nolan. Parce que la Seconde Guerre mondiale. Et aussi parce que premier petit rôle pour Harry chéri. Directioner un jour, directioner toujours. Mais le risque avec une si longue et grande attente, c’est la possibilité d’une énorme déception.

Dunkerque n’a pas été conçu comme un film de guerre à proprement parler et Nolan a beaucoup insisté sur ce point dans de récentes interviews. Il tient à ce qu’il soit considéré comme un film catastrophe devant lequel "le spectateur avance avec les personnages vers l’inconnu sans savoir où se trouve le danger". Et c’est exactement ça. Le réalisateur a encore une fois su installer une ambiance particulière tout le long du film. Une atmosphère fascinante, pesante et parfois même un brin dérangeante.

DUNKERQUE - Quand le silence est d'or

Si j’avoue qu’il m’a fallu un peu de temps pour me plonger dans l’histoire, j’ai finalement été captivée par ce climat évoqué plus haut. De plus, des émotions extrêmement fortes nous sont transmises comme l’empathie, la peur, la solitude, l’incompréhension,… Et tout ça sans dialogues ni actions superflus. C’est notamment ici que Nolan a été très fort ! Ce silence, parfois écrasant, aide à créer un terrible suspense. Même s’il nous suffisait de réviser un peu nos cours d’histoire pour se rappeler la conclusion de cette partie de la guerre, on a constamment le sentiment de naviguer vers l’inconnu jusqu’au générique de fin.

Et qui dit générique dit bande-son. Malgré la rareté de ses dialogues, Dunkerque est pourtant loin d’être silencieux. Une bande originale magistrale et de puissants effets sonores viennent lui donner du rythme - Monsieur Hans Zimmer est évidemment passé par là - et collent parfaitement à chaque situation, à chaque scène.

DUNKERQUE - Quand le silence est d'or

Ce grand film est porté par un excellent casting qui a également le mérite d’être rafraîchissant puisque certains rôles principaux sont tenus par de jeunes comédiens encore méconnus dans le monde du cinéma. Et d’autres acteurs plus expérimentés, comme Cillian Murphy, Tom Hardy ou Kenneth Branagh, viennent ajouter du crédit au film, si tant est qu’il en ait besoin.

Je me répète mais selon moi, l’émotion est vraiment le maître-mot pour décrire ce film. Ici, elle ne provient pas d’échanges verbaux, de scènes larmoyantes ou encore du terrible passé de l’un des personnages. Et pourtant, elle est bien là, palpable tout du long. Christopher Nolan, dont l’immense talent n’est plus à prouver, nous a souvent démontré qu’il est un amateur de défis. Et celui de Dunkerque est plus que réussi !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publié dans cinema-series

Commenter cet article

Anaïs - A BUNCH OF FUTILITIES 05/09/2017 19:50

Je veux absolument voir ce film et ton article me conforte encore plus dans mon idée :D!

Céline 06/09/2017 12:45

Tu DOIS le voir, sans aucun doute! ;)

tinalakiller 01/09/2017 23:23

Sans dire que c'est un coup de coeur, j'ai vraiment aimé ce film intense, hyper bien foutu sans que ce soit de l'étalage d'un exercice de style réussi.

Céline 05/09/2017 15:06

Intense, ça c'est certain qu'il l'est !

Laurie 01/09/2017 22:59

Je l'ai vu au ciné en pensant que ça n'allait pas me plaire, un film sur l'attente et la notion du temps c'est un peu bizarre. Et en fait il est captivant et les images sont tellement belles ^^
Bel article :)

Céline 05/09/2017 15:05

Et là, je réalise que je n'ai même pas parlé des images dans mon article (je suis tellement tête en l'air!). Elles sont pourtant sublimes.
Merci pour ton commentaire :)