Rencontre avec Melissa Bellevigne

Publié le par Lulu

Le 1er mai dernier, je me suis rendue au Salon du livre de Genève. J'espérais y dénicher quelques jolies perles littéraires mais mon but était surtout de rencontrer Melissa Bellevigne. Pour ceux qui ne la connaissent pas encore, Melissa, jeune maman à la vie bien remplie, se décrit comme "une accro aux mots". Elle a d'abord créé son blog GoldenWendy en 2013, puis sa chaîne Youtube quelques mois plus tard et son premier roman "Paranoïa" est paru le 30 mars 2016.

Elle fait d'ailleurs partie des blogueuses qui m'ont donné envie de me lancer dans cette aventure à mon tour! Le Salon du livre était donc l'occasion parfaite pour la rencontrer et échanger quelques mots autour de "Paranoïa". L'interview n'était absolument pas prévue mais Melissa a très gentiment accepté de répondre à quelques questions.

Petite précision : J'avais dans l'idée de poster cet article et mon avis sur le livre simultanément et donc, beaucoup plus tôt. Malheureusement, je n'ai pas encore eu le temps de rédiger ma critique mais je tenais quand même à vous partager cette interview. La suite arrivera bientôt, je l'espère!

Rencontre avec Melissa Bellevigne

Paranoïa en quelques mots

Lisa Hernest, psychiatre reconnue et spécialisée dans les cas complexes, est appelée à l'institut Saint-Vincent en périphérie de Paris. Elle va rencontrer sa nouvelle patiente : Judy Desforêt, internée pour paranoïa et hallucinations, enceinte de cinq mois et qui refuse de s'alimenter. Dès leur première entrevue, la jeune femme qui se dresse face à elle fait preuve d'une lucidité et d'un discernement hors pair. Et plus Lisa apprend à la connaître, plus leurs échanges viennent ébranler ses propres convictions professionnelles et personnelles. À mesure que les mois passent et que la date de l'accouchement approche, la vérité semble s'éloigner.

1) Tu parlais de l’éventualité d’écrire quelque chose de plus coloré, plus positif dans un prochain roman. Est-ce que le côté sombre de Paranoïa est une manière pour toi d’extérioriser certains "démons" de ta personnalité?

Melissa : Pas forcément. Je pense que c’est plutôt une façon pour moi de m’exprimer quand je suis un peu plus triste. Parce que comme tout le monde, ça m’arrive. En général, je choisis volontairement de partager principalement le positif mais je pense être plus douée dans l’écriture quand je suis un peu moins enjouée. En tout cas, ce roman-là a traduit des moments pas forcément très simples mais je pense pouvoir partager aussi d’autres sentiments. C’est ça qui est assez étonnant dans l’écriture. Le fait d’écrire me permet de transmettre mes émotions mais il me laisse aussi le loisir de partager tantôt des sentiments négatifs et peut-être une prochaine fois, quelque chose de plus pétillant.

2) Que penserais-tu d’une adaptation cinématographique de Paranoïa?

Melissa (qui esquisse un petit sourire) : Je n’ose pas trop y penser.  Ça me paraît vraiment hors de portée. Je serais évidemment très flattée et en même temps, j’aurais certainement une grosse appréhension que ce soit mal interprété. Je suis la première à avoir été déçue de certaines adaptations cinématographiques qui ne traduisaient pas bien l’histoire, le sentiment. Quand on est auteur, on a encore plus envie que ce qu’on a écrit soit respecté et c’est quelque chose qui me ferait très peur.

3) Et en imaginant que tu aies un droit de regard sur le film?

Melissa : Il faudrait limite que ce soit moi qui écrive le scénario!

4) Eloignons-nous un peu du roman. Pendant la conférence, tu as précisé que l’événement du jour n’était pas un meet up mais vraiment une dédicace. Est-ce important pour toi de marquer la différence entre Youtube, ton blog et l’écriture?

Melissa : Tout à fait. Il y a d’abord une différence entre Youtube et le blog. Pour moi, Youtube n’a jamais été qu’une plateforme d’hébergement. Je ne m’en cache pas. J’ai toujours mis un point d’honneur à garder mon blog comme activité principale. Je pense que les gens qui me suivent sur le blog ont remarqué que je me démarquais un petit peu de la "Communauté Youtube". Notamment par le fait que je n’ai jamais activé les commentaires sous mes vidéos. Tout se passe sur le blog et c’est très important pour moi. Et démarquer le blog du roman est aussi essentiel parce qu’à mes yeux, une dédicace et un meet up n’ont aucun rapport. Lors d’une dédicace comme aujourd’hui, le livre est au cœur de l’échange. Alors qu’un meet up se rapproche finalement plus d’un côté un peu "groupie" qui me dérange. Je ne suis pas quelqu’un qui apprécie de se mettre en avant de cette façon-là. Il y en a à qui ça plait énormément, qui sont passionnés par le contact avec la foule. Mais ce n’est pas ce qui m’intéresse. Je préfère largement prendre le temps d’échanger avec les lecteurs à propos de leurs impressions. Alors que parler de moi, je trouve que c’est tellement secondaire.

5) Comment abordes-tu les critiques au sujet de ton roman? Notamment celles lues sur les blogs et autres…

Melissa : Je les prends très bien. J’ai lu des critiques négatives écrites par des gens qui n’ont pas été emportés par l’histoire. Ce que je peux tout à fait comprendre. Ça dépend des sensibilités et de l’âme du lecteur en général. A côté de ça, je suis très satisfaite d’absolument toutes les critiques que j’ai pu lire car elles étaient toutes relativement fondées. Et ceux qui n’ont pas adhéré à l’histoire ont quand même reconnu que mon écriture valait le coup. Et c’est surtout ça qui me fait plaisir! Le fait qu’une histoire ne plaise pas, c’est une chose. Mais le fait que mon écriture soit pointée du doigt comme étant mauvaise, ça m’aurait blessée et ça n’a pas été le cas. J’ai été ravie de voir que même les gens qui n’ont pas aimé le style du livre ont tout de même apprécié la plume.

Rencontre avec Melissa Bellevigne

Un immense MERCI à Melissa pour sa disponibilité, sa gentillesse et sa sincérité

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publié dans partager

Commenter cet article

tinalakiller 04/07/2016 14:49

Ah oui je veux lire ta critique du livre ! :D

tinalakiller 02/07/2016 11:26

Là je me renseigne sur la madame, je regarde une vidéo où elle parle de son livre et j'accroche bien à la personnalité. Je me suis aussi abonnée à son blog. Son livre est encore un peu cher mais j'aimerais bien le lire, le résumé donne envie.

Lulu 03/07/2016 21:34

Ce que j'apprécie chez elle, c'est que tu sens que c'est une fille vraiment sincère qui ne fait pas les choses "juste pour plaire à tout le monde". Elle fait ce qu'elle aime et ce qui la passionne. Et même si ça n'a aucun rapport avec la qualité de son livre, c'est quand même important pour moi. J'essaierai de poster ma critique très bientôt :)

tinalakiller 01/07/2016 18:39

Je ne suis pas du tout blogueuse/youtubeuse mais j'entends parler de son livre à peu près partout ! C'est vraiment chouette que tu aies pu l'interviewer ! ;D

Lulu 02/07/2016 11:00

Oui, j'ai beaucoup accroché à l'histoire et à l'ambiance du livre. Et Melissa est vraiment super sympa!